Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les écolos du Pays de Riom
  • Les écolos du Pays de Riom
  • : Des élus, des militants de partis ou d'associations, des citoyens sans appartenance qui se reconnaissent dans les thèmes écolos.
  • Contact

PENSER GLOBAL AGIR LOCAL

Vous vous êtes résigné à voter utile pour les présidentielles, mais votre besoin d'écologie est resté insatisfait. L'urgence est derrière nous
 

 

Vous en avez assez de la crise économique ? 

Cette crise est sociale, environnementale et financière, c’est une crise systémique, dont on ne pourra sortir qu'en s'engageant dans de profonds changements. Les citoyens paient la crise provoquée par les banques d’affaires et les spéculateurs, avec l’assentiment des Etats.

Vous ne croyez plus que la croissance nous sauvera ? La recherche systématique de quelques centièmes de point de croissance supplémentaire ne résoudra pas l’affaire, contrairement à ce qu’on nous martèle chaque jour. La croissance qu’on a connue dans les années 70 est terminée, parce qu'elle se basait sur une consommation effrénée d'énergie et de matières premières qui s'épuisent aujourd'hui. Nous avons besoin d'un autre modèle de civilisation.

Vous voulez  recréer de l'emploi, et une transition énergétique durable, ambitieuse, la seule à même de limiter dans le temps l’augmentation du prix de l’énergie, protégeant votre santé et celle de vos enfants ?

La problématique écologique ne peut pas être simplement traitée par des solutions purement économiques, des ajustements mineurs. Les activités les moins polluantes, les énergies renouvelables, les circuits courts offrent plus d'emplois, et c’est un élément décisif aujourd’hui en période de crise et de montée du chômage. Remettre en question nos modes de vie, c’est franchir un pas déterminant pour traiter globalement la question écologique : la gestion des déchets, l’épuisement des ressources, les atteintes irrémédiables à la biosphère …


Et en plus, ça pourrait se faire dans la joie et la bonne humeur !

Moins de biens Plus de liens !

Recherche

5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 07:51

MariéeRugbydef

Nous inaugurons demain la Zone de Rencontre.

Bien sûr, ce n’est pas une inauguration classique puisqu’il ne s’agit pas d’un nouveau bâtiment. Non, la Zone de Rencontre, c’est une circulation apaisée dans tout le Centre Ville de Riom. Depuis le mois de décembre dernier, les Riomois ont appris à se préoccuper des plus fragiles. Ainsi, les voitures cèdent la priorité aux cyclistes, qui peuvent utiliser toutes les rues à double sens sans se plier aux sens interdits. Les cyclistes la cèdent aux piétons, qui eux-mêmes peuvent traverser où bon leur semble sans tenir compte des passages piétons !

Ça se passe bien depuis la mise en place, aucun accident et je trouve que les usagers du centre ville font plus attention les uns aux autres. Quand je remonte un sens interdit en vélo, le plus souvent les voitures ralentissent dans les rues étroites, pour qu’on se croise sans dommage … pour nos carrosseries respectives !

Au-delà de l’évolution nécessaire vers un mode de déplacement bénéfique pour notre santé (manger bouger nous serine-t-on !), nous favorisons ainsi l’évolution de notre cité vers le monde de l’après-pétrole. Car puisque la fin du monde n’a pas eu lieu en décembre dernier, il nous faut continuer de prévoir l’avenir : je ne sais pas quand le monde finira, mais pour le pétrole, c’est sûr, c’est pour ce siècle ! Donc, les transports en commun mis en place par Riom-Communauté et  les possibilités de déplacement doux qui se multiplient dans notre ville nous permettent de changer doucement nos habitudes.

Venez faire la fête demain samedi, de 15 à 18h! http://www.ville-riom.fr/IMG/pdf/tract_programme.pdf

J’en profite pour remercier la Compagnie des Egaux Centriques qui a réalisé une série de photos sur le thème de la rencontre improbable. J’ai choisi celle des mariés qui illustre cet article mais elles sont toutes plus rigolotes les unes que les autres ! Elles seront certainement en ville demain (les photos, et les Egaux ?) cherchez-les !

Repost 0
Published by riom écolo - dans Transport
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:24

kfetransport--2-.JPG Tout d'abord merci aux patrons du Glacier pour leur accueil toujours sympathique! le 24 janvier dernier ils ont en effet accueilli une vingtaine de personnes pour échanger sur le théme des transports et notamment sur la question comment se passer de  sa voiture ?

 

Voici les résultats de ces échanges:

Intervenants présents :

 

Agnès Mollon – MotiVerts: Introduction  

 

Mme Louvet : Représentant l'association Covoiturage Auvergne

 

 

 

             Le but du café écolo

 

Poser des questions et les enjeux

 

Recueillir et faire émerger les avis, les propositions, éventuellement les faire remonter :

 

- à la Communauté de Communes,

 

- au Conseil Général,

 

- au Conseil Régional,

 

- à l'Etat.

 

             se passer de la voiture, quels enjeux ?

 

le transport routier représente 80 % du marché en Europe et le transport  ferré 6 %.

 

Les enjeux de la sortie du transport "quasi tout voiture" :

 

La santé

 

Nous sommes trop statiques.

 

Il faut limiter les emissions de gaz à effet de serre.
La polution liée au transport.augmente.

 

Le vivre ensemble

 

Sécurité des transports.

 

Partage de la voierie.

 

La raréfaction des ressources

 

Pétrole (rareté coût individuel et collectif).

 

Epuisement des matières premières.

 

Ce modèle n'est pas durable, on en verra sans doute la fin !

 

             Les alternatives

 

  • Le covoiturage
  • L'autopartage
  • Les transports en commun
  • Le télétravail
  • Les déplacements non motorisés
  • Les villes en transition (comment faire pour se passer du pétrole)

 

             Présentation de Covoiturage Auvergne

 

Mme Louvet, représentant l'association, présente le covoiturage et l'association en particulier :

 

http://www.covoiturageauvergne.net/submitMenu.do?page=charte

 

A noter, 45 % des gens inscrits, le sont sur des trajets réguliers, 55 % sur des trajets occasionnels.

 

Une solution économique, conviviale et écologique !

 

On peut covoiturer même occasionnellement.

 

 

 

Idées des présents :

- Réserver une voie spéciale pour le covoiturage (ou utiliser celle réservée aux transports en commun). Cela existe déjà dans d'autres pays.

- Carburant moins cher pour les covoitureurs.

 

             La coordination des transports  - les AOT

 

Légalement actuellement, les AOT (Autorités Organisatrices de Transport) ne peuvent opérer que sur leur territoire. Donc on arrive  à des incohérences comme les transports de Riom CO qui par exemple pour aller à Malauzat passent par Volvic mais ne peuvent pas prendre de passagers... Ou encore les transports scolaires gérés par le département qui ne prennent jamais de non-scolaires.

 

Elément de réponse d'Agnès Mollon : la région, consciente de ce problème, met en place une coordination des AOT.

 

             Réseaux routiers

 

Ces réseaux sont chers, très chers en infrastructure... 1000 € minimum du mètre pour une route traditionnelle . Idem pour la voie ferrée.

 

Et pourtant l'urbanisation continue de s'étaler et les routes et leur entretien avec.

 

Remarque : une voiture nécessite 70 m² au sol, l'équivalent d'un appartement F3 !

 

 

 

Idée des présents :

Pourquoi ne pas créer une voie dédiée sur la 4 voies entre Riom et Clermont pour le transport en commun ?

Georges Danton précise qu’il l’avait demandé lors de l’élaboration du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale, un plan d’aménagement du territoire au niveau du Grand Clermont), mais que ça n’a pas été retenu par les élus…)

 

             Transports en commun

 

Une Centrale de mobilité régionale est en cours de création par la région. C’est un site Web qui recense tous les moyens de déplacements (TER et bus Conseil Général ou collectivités locales, avec les horaires) d’un point à un autre dans la région. Il n’y a pas encore suffisamment de maillage. Mais on pourra un jour facilement changer de mode de transport pour aller d'un endroit à un autre grâce à cette centrale et disposer d'une information claire.

 

En moyenne l'utilisation du transport en commun double le temps de trajet par rapport à l’utilisation de la voiture. Sur Clermont-Riom, ça dépend où l'on va, le maillage et le cadencement ne sont pas encore très denses. Mais on est toujours très pressé et pourtant ça destresse de marcher un peu ou de faire du vélo !

 

             La zone de rencontre de Riom

 

Il s'agit d'une limitation à 20 km/h sur le centre ville. Priorité des piétons sur les vélos (qui peuvent prendre les sens interdits), qui sont prioritaires sur les cyclomoteurs qui sont prioritaires sur les voitures ! De plus en plus de villes mettent cette mesure en oeuvre en centre ville, mais à notre connaissance, Riom est la 1ère en Auvergne.

 

             Idées des participants

 

·         Plus de TER, facilité pour transporter son vélo dans le train et dans les gares

·         Sur Clermont : prévoir une zone sécurisée pour les vélos (garage) à penser lors de la rénovation de la gare.  

·         Gratuité des bus urbains, une discussion s’engage, mais aucune position commune n’est trouvée

·         Pedibus

·         S'inspirer de l'exemple de Rennes : transports en commun et cycles de plus en plus nombreux des détails ?

·         S'inspirer de l'exemple Fribourg?

 

Repost 0
Published by riom écolo - dans Transport
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 08:51

2012-12-08-09.05.10.jpgLes manifestants contre l'aéroport de Notre-Dame des Landes, près de Nantes, tenaient à informer les élus de Riom Clermont et Vichy qui se réunissaient salle Dumoulin samedi 8 décembre matin. Ils ont donc déployé une banderole (repliée pendant l'arrivée du Préfet, qui n'appréciait pas le C de Ayrault-porc...)et distribué des tracts.

Merci à eux !

Repost 0
Published by riom écolo - dans Transport
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 13:16

 

"L'écologie politique a vraiment besoin aujourdhui d'en revenir au fond, au combat pour les politiques de sortie de crise. Le parti de l'écologie a besoin aujourd'hui, avant tout, d'une véritable réforme intellectuelle et morale.

Tout cela dit, austérité ou pas austérité, et encore plus s'il y a austérité, les choix sur l'utilisation de l'argent public doivent devenir de plus en plus rigoureux. Or, les choix du gouvernement sont malheureusement de plus en plus clairs : dépenser plus pour le modèle périmé fondé sur le pétrole, la voiture et les avions, et faire des économies sur les transports en commun.

nddl.jpg

"

Adresse de cette page : http://lipietz.net/?breve469  
Repost 0
Published by riom écolo - dans Transport
commenter cet article